Inspirez, expirez et choisissez une carte

 

L’aquarelle

du printemps accrochée au mur du temps

de maintenant.

 

Vouloir, devoir, pouvoir,

être tout simplement.

 

Manifesté, élaboré,

créé dans le ventre

du monde,

l’aujourd’hui.

 

Je sais, je peux,

j’y crois, j’y vais…

un pas à la fois.

 

Je compose et métamorphose

le banal en sublime… parfois.

 

Pourvu que j’arrive

à temps !

Mais où donc ?

Là où on m’attend de tout temps.

 

Je reviens

sur mes Terres

encline à m’y installer, enfin !

 

J’avais prévu,

on ne m’a pas prévenue que ce serait différent.

 

Unir, réunir, tendrement

quand enfin

est venu le temps.

L’ouverture au gré des Vents

se module

en tout temps

selon la météo du Coeur.

 

Passer, dépasser, outrepasser, marcher tête haute vers ce

qui est Moi depuis toujours.

 

Les notes sacrées,

les notes profanes, ensemble composent

la symphonie de la Vie.